eLemo, Ouchy, RHÔNE (1ère), 14 juin 2011.                                                      >>>"home"...)

Les sous-marins Mir ont fait leur plongée inaugurale sur l'épave du vapeur Rhône, découverte par Sub-rec.

Vue de la timonerie du RHÔNE III... la récupération des deux MIR  Мир-1 et Мир-2     

Le RHÔNE III (67.80 m, 364t) avec les invités à bord (voir 2 dernières photos), approche tout doucement.                                                                                             

Après la remontée, c'est maintenant l'heure de l'embarquement... du 1er sous-marin  Мир-1     

la barge, elle aussi, approche doucement.
Un homme, amené par un zodiac, est déjà sur le sous-marin pour fixer le câble                                                                                                       

on soulève déjà tout en continuant d'approcher,
le sous-marin comence à sortir de l'eau                                                                                                                   

on le charge à bord

Note géographique :
à gauche de la grue, au bord du lac, la

Commune libre et indépendante de

" Ouchy-
     lès-Lausanne "

embarquement du 1er sous-marin Mir : À l'arrière-plan, la Commune libre et indépendante de " Ouchy-lès-Lausanne "

Parmi tous ces grands spécialistes, les pilotes : MM

-Anatoly Sagalevich Сагалевич Анатолий

-Evgeny Chernyaev Евгений Черняев,

-Nikolay Petko Николай Петко,

-Victor Nischeta Виктор Нищета                               

Plus
Don Walsh
(qui a plongé à 11'000 mètres avec Jacques Piccard),
Frederik Paulsen,
Bertrand Piccard,
... et une 4è personne.                                    

la petite barge portant le 1er sous-marin est passée sur le côté.
Puis chargement du second sous-marin                

celui-là directement sur la barge                                           

c'est complet.
On va remettre la petite barge devant, et on pourra partir.                               

Et...
ces quelques personnes étaient là... parce que les MIR étaient là.

Elles étaient sur le RHÔNE III parce que, 300m en-dessous, se trouve le RHÔNE (I).

Et nous étions là parce que
le RHÔNE (I) c'est Sub-rec qui l'a trouvé
.               

même commentaire que ci-dessus...                               

(aller à "3è plongée des Mir sur le Rhône, le 27 juin"...)

(voir : "l'équipe des Mirs"...)

(retour à "sous-marins"...)

(retour à "le Léman"...)

(retour à "start page"...)