>>>"home"...)

l'énigme de l'étrave de l'Aigle I > Aigle II > Simplon I,
avant...
qu'il ne coule

E. Meystre, dans "Histoire imagée des Grands Bateaux du Lac Léman" (Éd. Payot 1967), nous dit:

-page 16, "en 1842... donner à l'Aigle (de 1837) une coque en fer, affinée, allongée..."
  (après une si importante modification, il sera renommé, voir ci-après (n. du wbm))
-page 19, "l'Aigle, deuxième du nom, dit plus tard Aigle No 1" (note 30)
-page 20, "...vend son Aigle No 1 à la Cie des chemins de fer de la Ligne d'Italie."
-page 55, "...elle lui vend son Aigle No 1 (qui devient Simplon... symboliquement)."

Or, page 18, l'Aigle est représenté comme ci-dessous, avec une étrave fine et "guibrée"

vue de
l' "Aigle"     
(No  0)


regarder son étrave, guibrée

dessin .jpg ( k)

vue du "Simplon"...

regarder son étrave, fine, guibrée


"Bateaux à vapeur du Léman", p. 37 E.Meystre, R.-E. Bernard, R.Creux Éd. de Fontainemore (photo adaptée pour internet)

dessin .jpg ( k)

(retour à "l'Aigle II/Simplon"...)